Malgré les années Adobe Illustrator continue à garder de vieux fardeaux que je ne comprendrai jamais. 6 raisons non exhaustives qui me font ne pas l’aimer.

Adobe Illustrator

1. Les brosses

L’outil des brosses est vraiment à améliorer. La configuration de brosses est tordue et inefficace. La sélection de la brosse active devient pénible. Frustration et patience jouent leurs plus bas coups. Quand on revient sur Photoshop, on se sent au paradis.

2. Les couleurs.

On dirait que les panneaux de couleurs est le fruit d’un travail improvisé qui s’est cumulé au fil des années. Le prix du jour est pour le malin qui arrive à extraire une couleur d’un dégradé et la rajouter dans le panneau des couleurs. Avec un seul clic !

On se demande comment ils ont réflechi à cet outil. Il semble être réalisé dans l'improvisation.
On se demande comment ils ont réfléchi à cet outil. Il semble être réalisé dans l’improvisation.

3. Les rectangles avec coins arrondis.

Je crée un nouveau rectangle avec coin arrondi. Il ne me va pas, je le supprime, je recommence. Il ne me va pas, je recommence. Il ne va pas… encore ?
Pourquoi on ne peut pas éditer l’existant ?

Rectangles avec Coins Arrondis sur Illustrator
Peut-on faire autrement ? D’une façon logique et ergonomique ?

Il semble que oui, en passant par la fenêtre « Apparence ». Ça reste tordu et pas du tout logique.

4. Sélection d’objet

Je rencontre souvent des problèmes de précision pour choisir les objets (rentrer dans une masque ? bon courage) ou les déplacer. J’utilise les indicateurs précis et les Repères commentés ou Smart guides en anglais (comment était le monde quand les smart guides n’existaient pas ?), mais même ! Spécialement s’il s’agit d’un vecteur de petite taille.

5. Interface

L’interface est mauvaise. Par exemple : enlever vraiment tous les Magnétismes ou Snaps en anglais, mais vraiment TOUS. Ou jouer à cache-cache pour empêcher une texture de rester fixe sur le plan de travail indépendamment de l’emplacement de votre vecteur (l’astuce : décocher la case dans Préférences > Général > Transformer Motif Mosaïque).

6. Rétrécir une image vectorielle.

Illustrator s’agit d’un logiciel de vecteurs. Il est censé d’être impeccable pour toute manipulation de taille de vecteurs. Ce n’est pas le cas. Prenez une image relativement complexe, et essayez. Sans contour (stroke), et décomposé (expanded). Mais ça ne marche pas.

6 raisons pour lesquelles je n'aime pas Adobe Illustrator
Adobe Illustrator est incapable de rétrécir correctement ce logotype en vectoriel. Le texte a perdu la forme originale et l’effet du logo (tv) fait de la peine.

 

L’évolution du logiciel au fil des années laisse à désirer et des outils évidents ont pris trop de temps à paraitre.

Merci à ce magnifique article sur le lexique d’Illustrator français-anglais.

Et vous ? Soyez honnête !

Aimez-vous Adobe Illustrator ? Il y a-t-il des choses à améliorer selon vous ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.