Optimiser les images d’un article WordPress est important dans votre stratégie SEO et par conséquent, dans votre stratégie SEM. Le principe qui relie tous ces éléments est toujours le même : faire de la qualité.

L’un des nombreux paramètres pour réaliser un travail de qualité est celui des images. Elles font partie d’une bonne stratégie de marketing de contenu et de référencement. Afin de rendre votre article plus agréable, les images intégrées dans un article de texte vont permettre de créer un contenu globalement plus attrayant. Non seulement pour l’œil humain… mais aussi pour les robots de recherche.

Dans cet article je fais un récapitulatif des consignes à suivre pour les images dans votre stratégie SEO :

  • Définitions de SEO et de SEM
  • Optimisez les images de votre article
    1. Le fichier d’image : le nom du fichier, le poids du fichier, optimiser les images avec Adobe Photoshop ou Adobe Illustrator, Optimiser les images avec un plugin WordPress, la taille de l’image
    2. La description de l’image : le caption, le texte alternatif, l’attribut « Title », la Bibliothèque de Médias dans WordPress et le SEO
  • La position de l’image dans le contenu
  • Soignez votre web design
  • Adaptez la taille de votre image selon le réseau social grâce à OpenGraph
  • Sitemaps
  • Conclusion

 

Définitions de SEO et de SEM

Les images font partie d’une stratégie globale SEO et SEM. Fixons le bases avec les définitions de SEO et de SEM :

SEO ou Search Engine Optimization est le processus où l’on optimise un site internet pour obtenir de la visibilité lors des résultats de recherche publiés par un moteur de recherche comme Google et ce, de manière dite « naturelle » ou non payée.

SEM ou Search Engine Marketing est une sorte de marketing appliqué à internet où l’on fait augmenter la visibilité d’un site internet dans les résultats de recherche via publicité payante. Le SEM utilise notamment le SEO comme un outil supplémentaire pour l’obtention de visibilité.

 

Optimiser les images d’un article WordPress pour votre SEO

Optimiser les images d'un article WordPress pour votre SEO
Optimiser les images d’un article WordPress pour votre SEO

Les robots de moteurs de recherche apprécient les images, car ils ont été conçus pour mieux comprendre une information destinée à des personnes réelles. Il faut plaire à votre audience mais aussi aux robots. En pratique, ils sont liés. Si vous plaisez à l’un, vous plaisez à l’autre. Le visuel sera attrayant, bien placé, et pertinent.

Pour mettre en pratique l’optimisation des images sur WordPress et en général, le principe est simple :

Il faut dire aux robots ce que les images montrent, parce qu’ils ne peuvent pas comprendre par eux même.

Dans cet article nous allons décortiquer pas-à-pas la meilleure façon d’habiller en images votre contenu avec WordPress.

1. Le fichier d’image

Le fichier d’image doit remplir certaines conditions pour qu’il soit apprécié par les robots :

Le nom du fichier.

Logotype Agence Dream Bordeaux
« logotype-agence-dream-bordeaux.jpg » Nom du fichier du logotype Dream – Agence Créative à Bordeaux.

 

C’est la base, mais pourtant facilement oubliée (je m’inclus !). Le nom du fichier doit décrire en quelques mots clé sont contenu. Par exemple « logotype-de-ma-societe.jpg ».

Le poids du fichier.

Google ne regardera pas exactement le poids de votre fichier d’image. Mais plus il est léger, mieux c’est, parce que cela aura un impact sur le temps de charge de votre page. La vitesse de chargement est très importante pour être bien référencé et pour minimiser les abandons, c’est à dire, le taux de rebondissement ou bounce rate en anglais.

Il existe de nombreux logiciels pour optimiser le poids du fichier.

La méthode basique consiste à utiliser un logiciel d’images quand vous préparez vos images avant de les télécharger sur votre bibliothèque de WordPress.

Optimiser les images avec Adobe Photoshop ou Adobe Illustrator.

Lorsque vous sauvegardez votre image avec l’un de ces 2 logiciels, il est conseillé de prendre l’habitude d’utiliser la commande

"Save for Web" ou CTRL + ALT + SHIFT + S

 

Save for web - Adobe Photoshop
Outil d’exportation d’images « Save for web » sous Adobe Photoshop. Hautement conseillé pour optimiser le poids du fichier d’image.

Il peut être aussi intéressant de marquer la case « Progressive JPEG » quand vous sauvegardez le fichier en JPEG. Cela permet au navigateur de charger progressivement le fichier JPEG et d’optimiser le téléchargement.

Optimiser les images avec un plugin WordPress.

La deuxième méthode, qui est plutôt complémentaire, consiste à optimiser vos images après, une fois qu’elles sont déjà dans votre bibliothèque WordPress. Un plugin WordPress peut réaliser ce travail de manière automatique et claire :

  1. WWW Image Optimizer
  2. ShortPixel Image Optimizer

Il existe de nombreux plugins et articles sur le net sur le sujet. Je vous invite à explorer davantage, à trouver et partager vos choix.

Si vous utilisez l’outil de sauvegarde optimisée de Photoshop et Illustrator, utiliser en plus un plugin d’optimisation ne sera pas de trop.

Optimiser au maximum le poids des images, oui. Mais à quel prix ?

Si vous avez un site où les images sont très importantes, comme un site de photographie, illustration, design, etc., vous ne serez pas toujours content du résultat de l’optimisation automatique des plugins. Mon conseil est d’optimiser au maximum la qualité dans la page la plus importante (celle où vous recevez le plus de visites). Ensuite, gardez vos standards de qualité d’image pour le reste de votre site.

Beaucoup de facteurs différents peuvent rendre votre site plus rapide à télécharger, alors misez plutôt sur ces autres facteurs sans sacrifier excessivement la qualité de vos images si précieuses.

La taille de l’image.

Lorsque vous téléchargez votre image optimisée dans votre site, WordPress réalise automatiquement plusieurs copies de différentes tailles. Choisissez la taille qui vous convient le mieux en fonction de la largeur disponible dans l’article. Si la largeur de votre article est de 800 pixels, n’insérez jamais une image plus large de 800 pixels, ou vous serez en train de faire télécharger plus que ce qui est nécessaire.

Modifier une image sur WordPress pour votre stratégie SEO
Modifier une image sur WordPress pour votre stratégie SEO

modifier-taille-image-wordpress

2. La description de l’image

WordPress vous offre plusieurs éléments pour décrire votre image. Ces éléments sont disponibles dans la bibliothèque mais aussi lorsqu’on clique sur Modifier au niveau de l’image :

Modifier une image sur WordPress pour votre stratégie SEO

Certains ont plus ou moins d’impact sur votre SEO :

Détails de l'image avec WordPress
Légende, texte alternatif et enfin, Attribut Title. Ne les oubliez pas dans votre stratégie SEO.

Le caption ou légende d’image

Le caption est la légende en dessous d’une image qui, exactement comme dans les journaux, explique aux lecteurs l’image. La légende permet de garder l’attention de votre audience, parce qu’elle va rendre la lecture encore plus agréable et riche grâce à l’ensemble des titres, images, légendes et corps du texte. Avec cet élément vous plaisez à vos lecteurs, et donc à Google.

Texte alternatif ou l’élément Alt

Le « Alt » est un élément HTML essentiel et obligatoire si vous tenez à la qualité de votre site et votre SEO. Il sert à décrire votre image, ce qui est aussi pris en compte par Google. Pensez toujours à le remplir et à bien décrire l’image, si possible avec les mots clés que vous avez désignés comme prioritaires pour l’article. À la base, le Alt a été créé pour faciliter la navigation à des personnes avec des problèmes d’accessibilité qui ne peuvent pas voir correctement une image. Un navigateur adapté peut lire le texte Alt avec un assistant de voix. Une raison de plus pour respecter ce standard de qualité.

Attribut « Title » de l’image ou titre de l’image

Le titre n’est pas une priorité. Il sert à donner un titre à votre image, mais vous pouvez copier et coller le Alt sur le titre pour simplifier. Sur la plupart de navigateurs, quand l’utilisateur passe la souris dessus, il apparaîtra une petite fenêtre avec le titre.

La Bibliothèque de Médias dans WordPress et le SEO

Depuis la Bibliothèque WordPress il est conseillé de remplir tous les champs de description de l’image. En général, lorsque vous insérez une nouvelle image, remplissez les champs de description ou repassez après en cliquant sur l’image depuis la Bibliothèque :

Bibliothèque de Médias dans WordPress
Bibliothèque de Médias dans WordPress

Éditez tous les champs, sans oublier la description :

Depuis la Bibliothèque, remplissez les champs de description d'une image sur WordPress pour votre stratégie SEO
Depuis la Bibliothèque, remplissez les champs de description d’une image sur WordPress pour votre stratégie SEO

 

Il est important de remplir ces éléments depuis la Bibliothèque. Grâce à cela, lorsque vous rajoutez l’image dans votre article, certains champs seront déjà pré-remplis. Il manquera le texte « Alt » à remplir en plus, pour chaque fois que vous intégrez une image de la Bibliothèque dans l’article.

Depuis la Bibliothèque, les informations de texte seront liées à votre image et à la page créée par WordPress qui affiche l’image (lien « Voir la page du fichier joint »). Cette page automatiquement créée par WordPress est visible par Google ou autre moteur de recherche, notamment grâce à votre « sitemaps », dont je parle plus bas dans cet article. Théoriquement, le champ Description s’agit d’une description plus longue et en détail, face à la légende qui sera courte et qui s’affichera en dessous.

Personnellement, dans la majorité des cas j’utilise le même texte pour la description et la légende.

 

La position de l’image dans le contenu

Les robots de moteurs de recherche peuvent mieux comprendre vos images en fonction de leur position dans le contenu. Les images doivent être en rapport avec le contenu dont elles parlent, avec des mots clés qui le décrivent correctement.

En même temps, cela rend la lecture plus agréable, et diminue le taux d’abandon de votre audience, ce qui est aussi tenu en compte par Google.

Il faut placer rigoureusement les images car cela a un impact direct sur l’engagement du lecteur à rester sur votre article.

Exemple de placement d'image dans un article WordPress
Exemple de placement d’image dans un article WordPress

 

Soignez votre web design

Un web design de qualité donnera envie de rester et continuer la lecture. Voici quelques règles supplémentaires à appliquer selon l’article de Kissmetrics, lequel se base dans un étude de la prestigieuse agence Ogylvi :

  1. Placez vos images de manière cohérente.
  2. L’image principale de votre article devrait être placée avant le titre principal. Selon l’article de Kissmetrics, vous pourriez perdre jusqu’à un 10% de votre audience. Dans mon cas, j’ai le titre et l’image au même niveau ! On ne peut pas être parfait partout.
  3. La légende aide à la lecture de votre image. Si le contexte vous le permet, ne l’oubliez pas.
  4. Ne changez jamais la marge gauche. Cela casse le rythme de lecture et peut faire perdre le lecteur. C’est intéressant car cela se fait très souvent sur le net, je m’inclus.
  5. Utilisez seulement des images pertinentes et de qualité. Évitez les photographies de banques d’images, surtout celles des humains et des groupes d’humains. Ces images, bien qu’elles ne soient pas forcément de mauvaise qualité, donnent une image artificielle des êtres humains et par conséquent, de vous. Il ne s’agit pas pour autant de bannir les photos de banques d’images, il faut juste faire le bon choix pour chaque contexte. Par exemple, ne mettez pas une photo de banque pour présenter votre équipe ou société, mais pour illustrer votre article de blog.

 

Adaptez la taille de votre image selon le réseau social grâce à OpenGraph

L’Opengraph est une série d’étiquettes qui permet aux réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Pinterest de mieux comprendre votre contenu en identifiant le titre, la description et l’image principale.

L’Opengraph ne s’adresse pas aux moteurs de recherche comme Google, mais en facilitant le partage vous rendez votre article plus accessible à votre audience et l’activité des réseaux sociaux peut avoir un impact sur votre SEO.

Il est conseillé d’utiliser un plugin pour cela. Un des plus populaires est Yoast :

Yoast pour les réseaux sociaux dans WordPress
Yoast vous permet avec la technologie OpenGraph, d’éditer des informations spécifiques pour les réseaux sociaux Facebook et Twitter dans WordPress, notamment pour insérer des images adaptées.

Vous pourrez donner des descriptions et images alternatives spécifiquement adaptées à chaque réseau social. Ceci augmente d’avantage le travail sur les images, il faut l’admettre. Mais pour l’instant il n’y a pas d’alternative qui traite globalement les images et textes pour chaque réseau social. Vous pouvez laisser le texte par défaut, mais il est quand même conseillé de préparer des déclinaisons d’images pour chaque réseau social :

  • Facebook. Taille conseillée : 470 pixels de largeur, 246 pixel de hauteur.
  • Twitter. Taille d’image conseillée : ratio de 2:1, par exemple 800 pixels de largeur, 400 pixels de hauteur (ou 1 000 par 500 pixels, etc.).
  • Pinterest. Taille d’image conseillée : largeur minimum de 735 pixels, par au moins 735 pixels de longueur (plus long est mieux). En général je laisse une image directement dans l’article qui remplisse ces conditions de taille. Les utilisateurs de Pinterest pourront naturellement épingler l’image sur leur compte Pinterest.

Ce sont des conseils rapides, mais en réalité c’est plus compliqué que cela. Toute l’information pour faciliter le partage de vos articles avec images est là :

The Ideal Image Sizes for your Social Media Posts (par Bufferapp.com)

 

Sitemaps

Le sitemaps est un fichier XML (le plugin Yoast le génère automatiquement) qui sert à donner une sorte de « carte » des liens aux moteurs de recherche. Cela permet de rendre plus facile la lecture de votre site par les moteurs de recherche. Le sitemaps inclut également les images, voilà pourquoi il est important de s’assurer qu’il existe dans votre site.

Plusieurs plugins vous aideront à créer votre sitemaps :

 

Conclusion

Optimiser les images d'un article WordPress pour votre SEO

L’optimisation d’images est très importante dans votre stratégie SEO pour plaire à votre public et à Google. Suivez ces conseils basiques sur l’optimisation d’images sur WordPress et vous aurez un site facile à lire, agréable et de qualité.

Comme à chaque fois que l’on plonge dans un univers, on peut rapidement se sentir noyés par le nombre de choix. Ceci dit, il vaut mieux connaître ses ressources, choisir les méthodes et être le plus efficace possible. Ne passez pas des journées entières à avoir le site parfait, misez pour une méthode de travail cohérente et intelligente.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.